Actualités

La construction du REM : c'est parti !

C'est aujourd'hui qu'avait lieu la première pelleté de terre officielle du Réseau express métropolitain (REM).

Au cours de cette cérémonie, le président et chef de la direction de la Caisse de dépôt et placement du Québec, Michael Sabia, le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, l'honorable Marc Garneau, ministre des Transports du Canada, la mairesse de Montréal, Valérie Plante, ainsi que Neil Bruce, président et chef de la direction de SNC Lavalin représentant de la Société en nom collectif NouvLR et Henri Poupart-Lafarge, président-directeur général d'Alstom, représentant du groupe des Partenaires pour la Mobilité des Montréalais (PMM) ont pris la parole et ont répondu aux questions des journalistes.

Le Réseau express métropolitain est un réseau de transport de train léger entièrement automatisé et électrifié, conçu pour simplifier les déplacements dans l’agglomération montréalaise. Le REM prévoit couvrir 67 kilomètres de voie double et desservira 26 stations. Il reliera la Rive-Sud, la Rive-Nord, l’Ouest-de-l’Île, le centre-ville de Montréal et l’aéroport Pierre-Elliot Trudeau. Il sera également relié aux réseaux d’autobus actuels, aux trains de banlieue ainsi qu’aux lignes bleue, verte et orange du métro de Montréal.

La Société en nom collectif NouvLR, composée de Pomerleau inc., de SNC-Lavalin Grands Projets inc., de Dragados Canada inc., du Groupe Aecon Québec ltée et d’EBC inc., a ratifié aujourd’hui une entente avec CDPQ Infra pour le contrat à prix fixe d’ingénierie, approvisionnement et construction (IAC), d’une valeur de cinq milliards de dollars, du projet de Réseau express métropolitain. Pomerleau apporte au consortium une expertise spécifique dans les domaines de la conception-construction et des réseaux de transport au sein du projet REM et prévoit d’embaucher un nombre considérable de nouveaux talents.

« Pomerleau est fière de participer à ce projet phare, qui redéfinira le transport en commun tant à Montréal qu’à l’extérieur de l’île. Nous sommes heureux de mettre notre expertise en transport et en conception-construction au service de ce projet afin de simplifier et de faciliter la vie des résidents de la grande région de Montréal », a mentionné Pierre Pomerleau, président et directeur général de Pomerleau. « Les projets d’infrastructure comme celui du REM nous permettent d’accroître nos effectifs. Et, les collectivités en bénéficieront de nombreuses manières », a-t-il ajouté.

Afin de rendre possible ce projet phare, plusieurs emplois seront à combler au cours des prochains mois. Si le défi vous intéresse et que vous aimeriez participer à redéfinir le paysage du Grand Montréal, consulter les postes disponibles ici.